Le Prince Harry et Meghan Markle ont choisi le BOTSWANA, « le miracle de l’Afrique », « la Suisse de l’Afrique ».

Le 19 mai 2018, le Prince Henry de Galles (Prince Harry) épousera l’actrice Afro-Américaine Meghan Markle, une star hollywoodienne, magnifique, brillante et audacieuse.
Le Prince Harry est le fils du Prince Charles et de la Princesse Diana. Il est le petit-fils de la Reine d’Angleterre Elizabeth II et 6e dans l’ordre de succession au trône britannique.
Ce mariage royal hors du commun passionne les sujets de sa Majesté et bien au-delà. C’est aussi de toute évidence une aubaine pour l’économie du pays, grâce notamment au tourisme.

Mais ce que l’on sait moins, c’est que pour leur premier voyage en amoureux juste après leur rencontre, le Prince Harry et sa fiancée Meghan ont choisi le Botswana, un pays cher au cœur du Prince qui aime profondément l’Afrique. Meghan est une jeune femme très engagée et soucieuse du développement de l’Afrique.

Surnommé « le miracle de l’Afrique », « la Suisse de l’Afrique », ou « l’exception africaine », le Botswana est un pays remarquable qui s’est illustré par la bonne gouvernance, la stabilité démocratique, la protection de l’environnement et une ambition affichée pour l’émancipation sociale. Sa singularité est saluée par la communauté internationale.

Le Botswana pourrait être inspirant pour toute l’Afrique. Contrairement à d’autres pays africains trop souvent dans la tourmente à cause de leurs matières premières, son impressionnante production de diamant est au service d’une stratégie de développement réfléchie et ambitieuse. Sa faune et sa flore sont d’une exceptionnelle richesse.
Le Botswana partage ses trésors avec le reste du monde grâce entre autres au tourisme de luxe, une source de revenus supplémentaire qui lui permettra nous l’espérons, de relever tous les défis auxquels le pays doit encore faire face.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *