L’Afrique est l’avenir de la lanque française.

le

Le Français est la cinquième langue la plus parlée au monde après le mandarin, l’anglais, l’espagnol et l’arabe. C’est la troisième langue des affaires.

La journée internationale de la francophonie est célébrée le 20 mars. C’est la création à Niamey au Niger le 20 mars 1970 de l’Agence de la Coopération Culturelle et Technique (ACCT) qui a inspiré le choix de cette date.

D’après l’Observatoire de la Langue Française (OLF), il y avait 274 millions de francophones dans le monde en 2014, dont 54,7% en Afrique, contre 36,4% en Europe et 7,6% en Amérique. La vitalité démographique de l’Afrique fait dire à certains experts qu’à l’horizon 2050, 85% des francophones pourraient se trouver sur le continent africain. Mais dans certains pays comme le Sénégal où le français est pourtant la langue officielle, le dynamisme des langues nationales et régionales inquiètent les autorités françaises. C’est le cas notamment du Wolof qui est devenu la langue la plus parlée au Sénégal.

Dans son discours adressé aux jeunes Africains en novembre 2017 à Ouagadougou, le Président de la République Française Emmanuel Macron a émis le souhait de voir le français devenir la première langue de l’Afrique. Mais ne serait-ce pas une aberration?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *